essentielle-nature

Pourquoi réaliser son propre composteur ?

Voulez-vous composter avec succès ? Il suffit d’un composteur taillé sur mesure, capable de répondre à vos attentes. Pour l’avoir, vous n’êtes pas contraint de frapper aux portes des grands magasins. Vous pouvez vous-même le fabriquer chez vous avec des matériels moins coûteux. Si cela vous intéresse, on va vous dévoiler ses avantages et quelques bonnes astuces.

Un outil adapté à vos exigences et à vos obligations

Votre objectif est d’améliorer vos rendements en fertilisant votre jardin. Pourtant, vous avez des contraintes. Vous n’auriez par exemple que quelques mètres carrés seulement pour accueillir votre futur bac à compost. Peut-être aussi que les déchets dont vous aurez besoin pour les travaux de compostage sont en quantité limitée. Ou encore, la dimension de votre jardin vous impose des restrictions. Malgré ces contraintes, il ne vous sera pas difficile de concevoir votre composteur maison. Il suffit de faire les calculs qui s’imposent pour trouver le gabarit de l’outil à fabriquer et de déterminer par la suite les matières premières nécessaires.

Débourser peu pour avoir un bac à compost satisfaisant

Composter, ce n’est pas forcément débourser beaucoup d’argent. On peut fabriquer un composteur avec du fer, peut-être pour être solide selon certains. Mais on peut aussi réaliser un bas à compost en bois. C’est le plus utilisé. Avec cette deuxième option, les coûts sont moindres. Il vous suffit de chercher des pièces de planche inutilisées dans les chantiers de construction. Vous les transformerez en palettes, principaux matériels nécessaires à la réalisation de votre outil de compostage. Il vous reste après à rassembler les accessoires : piquets, fil de fer, membrane géotextile, grillage. Une fois que toutes ces matières premières sont réunies, vous pouvez monter votre composteur en moins d’une heure.

Quelques conseils pour la fabrication proprement dite de votre composteur

Il y a plusieurs modèles. Il vous appartient de choisir selon votre goût. La fabrication d’un bac à compost doit cependant obéir à des normes si l’on veut obtenir le résultat escompté. En effet, pour définir la taille idéale du futur composteur, la moyenne de 1L/m2 de jardin doit être respectée. Quant à l’endroit où il doit être installé, il faut éviter la forte chaleur et chercher une bonne dose d’ombre et de luminosité. Une bonne aération figure également parmi les critères à ne pas négliger. Par ailleurs, si vous installez votre composteur, il est conseillé de le faire à même le sol pour favoriser une rapide décomposition des matières à composter. Il serait également mieux qu’un bas à compostait un couvercle.

Quitter la version mobile