essentielle-nature

Pourquoi faut-il limiter les nitrites dans notre alimentation ?

Les nitrites ont beaucoup de détracteurs en raison des risques sanitaires qui leur sont imputés. Qu’est-ce donc que les nitrites, où les trouve-t-on et quels en sont les risques sur la santé pour justifier une limitation.

Les nitrites : où les trouver et quels sont les dangers pour l’humain ?

Les nitrites existent naturellement dans la nature. Ils sont issus de l’oxydation de l’azote par des micro-organismes : ( la mâche, les petits pois, le haricot vert), dans l’eau de boisson : celle du robinet ( 50mg/l autorisé) et l’eau minérale (non polluée) sont faibles en nitrites. Il existe des nitrites utilisés dans l’industrie alimentaire : nitrites de sodium, nitrites de potassium employés comme conservateur (limite la prolifération des bactéries, celle du botulisme par exemple), comme agent colorant rouge/rosé et comme rehausseur de goût. Les nitrites répertoriés proviennent d’aliments ingérés et sont dits exogènes. La consommation abusive de produits nitrites comme la charcuterie et les salaisons dites viandes transformées augmente le taux des nitrites et prédispose l’homme à des maladies graves : la méthémoglobinémie et les cancers notamment colorectal. Pour s’en préserver, il vaut mieux consommer bio avec La Vie Claire. Mais, comment se présentent ces deux affections ?

Les pathologies liées aux nitrites

En arrivant dans l’organise, ils exposent l’homme à deux dangers majeurs :

  • la méthémoglobinémie ou maladie bleue. La production en grande quantité de méthémoglobine par oxydation de l’hémoglobine réduit l’oxygénation des organes. Elle peut provoquer une cyanose, l’asphyxie et la mort. Les bébés jusqu’à 6 mois y sont les plus exposés
  • le cancer dont notamment le cancer colorectal. L’interaction des nitrites des amines et des amides favorise la formation de substances cancérigènes : les nitrosamines. Celles-ci s’activeraient essentiellement sur les cancers de l’estomac et colorectal. Le nombre élevé du cancer de l’estomac en Bretagne est relié aux eaux riches en nitrates de la région.

Elles montrent que la consommation excessive de produits nitrites (eau, charcuterie, salaisons) favorise et augmente le risque de ce type de cancer.

Les raisons de la limitation des nitrites dans l’alimentation

Les apports en nitrites par les produits naturels et l’eau sont faibles. Il apparaît alors que l’importance de ces éléments dans l’organisme relève de la consommation excessive de produits alimentaires nitrites (12 000 en France) dont particulièrement les viandes transformées. La corrélation des pathologies et des taux de nitrites élevés (en fonction des aliments ingérés) est établie. C’est pourquoi la limitation des produits à fort apport nitrique est recommandée à titre de prévention et pour préserver la santé. Limitation primordiale pour infléchir la courbe des 4000 décès annuels du cancer colorectal recensés. Elle peut aussi se faire en abaissant les doses autorisées de 160 mg/kg actuellement qui impactera une grande frange de la population. Mais c’est de la responsabilité des autorités s’agissant de problème de santé publique. Cependant, la limitation de ces substances dans l’alimentation est incontournable.

Quitter la version mobile